Vie de l'association
Université d'été 2011

Fermer Hommage

Fermer Conférences

Fermer Intervenants

Fermer Journal de l'Université

Fermer Le mot du coordonnateur

Fermer Partenaires

Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
47 Abonnés
Conférences - Les coproduits de l’olivier, déchets ou matières premières d’avenir ?
Les coproduits de l'olivier, déchets ou matières premières d'avenir ?
Pr D. Sauvant, AgroParisTech-INRA


Les traitements et les coproduits engendrés

DSauvant2.jpg

La production d’huile d’Olive s’accompagne de la production de plusieurs types de coproduits, ceux de la culture de l’olivier et ceux du traitement proprement dit des olives pour en extraire l’huile. Les coproduits de la culture représentent essentiellement les déchets verts de la taille des arbres, les ramilles obtenues représentent de l’ordre de 10 à 40 kg/arbre en fonction notamment de la sévérité de la taille. Les coproduits de l’olive sont les écarts du processus d’extraction de l’huile. Dans une olive, qui contient de l’ordre de 50% d’eau, le noyau et son amandon représentent 18 à 28 % du poids sec d’une olive, le reste étant représenté par la pulpe (mésocarpe), qui contient l’huile, et l’épiderme (épicarpe). Plusieurs coproduits d’olive sont obtenus, ils varient largement en proportion et en composition selon le processus d’extraction et les traitements secondaires appliqués. Le processus d’extraction consiste d’abord à écraser, avec des meules ou des marteaux, les olives pour rompre les parois des cellules et libérer les sucs et l’huile. La pâte ainsi formée est ensuite malaxée, puis pressée, ou centrifugée, pour en extraire l’huile dite « vierge », ce procédé peut être amélioré par un chauffage modéré. Pour toutes ces étapes de nombreuses variantes technologiques existent, elles influencent le rendement d’extraction et la qualité de l’huile. Au bilan, pour 100 kg d’olives (avec environ 50% d’humidité), on extrait de l’ordre de 20kg d’huile du liquide séparé, ou moût d’huile, par décantation ou centrifugation. Les co-produits formés simultanément sont les grignons d’olive (30 à 40kg avec une teneur en eau de l’ordre de 25%) et un résidu de liquide après séparation de l’huile du moût, appelé les margines, qui constituent de l’ordre de 40 à 100 litres d’un liquide trouble et de couleur rougeâtre à noirâtre. A l’échelle de l’Europe, on estime que les grignons d’olive représentent 6800000 tonnes et les margines 4600000 tonnes.

Dans certains procédés les grignons et les margines sont en partie mélangés. Les grignons bruts ainsi obtenus contiennent plus de 50% de leur poids en noyaux ; dans certains cas, ils peuvent être en partie dénoyautés, par tamisage ou ventilation, et la pulpe d’olive qui en résulte est un produit humide (environ 60% d’eau) et de conservation assez difficile liée au risque de rancissement de l’huile contenue. Les grignons bruts sont encore assez riches en huile (environ 8 à 15% de leur matière sèche) et sont donc, le plus souvent, re-traités pour en extraire par solvant (héxane) les huiles de grignon qui sont utilisées en savonnerie, le résidu ultime correspond aux grignons épuisés qui ne contiennent que de l’ordre de 2 à 6% d’huile. Les margines sont qualifiées « d’effluents polluants » (teneur en matières organiques élevée, de l’ordre de 15%, acidité élevée, présence de métaux lourds et présence de produits phénoliques à activité antimicrobienne et phytotoxique…) et ne doivent pas être rejetées dans le milieu naturel, par contre elles peuvent être l’objet d’un épandage raisonné de terres agricoles. Dans certains pays gros producteurs, la pollution liée aux rejets de margines en grande quantité constituent un danger pour l’environnement par pollution des rivières et des nappes phréatiques. Outre les grignons et les margines, les huileries séparent les feuilles issues du premier tri et lavage des olives (2 à 5% du poids livré).

Télécharger le support de la conférence au format pdf : ICI


Date de création : 07/07/2011 @ 18:25
Dernière modification : 05/03/2012 @ 18:39
Catégorie : Conférences
Page lue 4639 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^