Vie de l'association
Université d'été 2011

Fermer Hommage

Fermer Conférences

Fermer Intervenants

Fermer Journal de l'Université

Fermer Le mot du coordonnateur

Fermer Partenaires

Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
47 Abonnés
Fiches techniques - Huile d'olive et Santé
Conférence de samedi soir

L’huile d’olive vierge extra est un véritable jus de fruit obtenue à moins de 28° par des procédés mécaniques ou physiques sans traitement chimique ni adjuvent.
Le régime crétois ou régime méditerranéen a démontré les bienfaits de l’huile d’olive dans l’alimentation quotidienne. Les Crétois et les habitants du Bassin méditerranéen vivaient traditionnellement plus longtemps et en meilleure santé que leurs voisins du Nord. Partant de ce constat empirique, des études scientifiques ont expliqué le phénomène et mis en évidence l’efficacité de l’huile d’olive dans de nombreuses affections :

Le mauvais cholestérol. Responsable de coronaropathie et d’hypertension, le mauvais cholestérol endommage le système artériel. L’huile d’olive, en consommation courante, prévient les maladies cardio-vasculaires et les thromboses. Elle contient en effet des composants essentiels à notre organisme (les fameux oméga 3, oméga 6 et oméga 9) pour lutter contre le mauvais cholestérol ou LDL (lipoprotéine à basse densité).
Le diabète. Facteur majeur du diabète, le surpoids peut être combattu par l’absorption régulière d’huile d’olive associée à un régime pauvre en graisses animales, riche en légumes, en fruits et en fibres. Les acides gras monoinsaturés présents dans cette huile permettent de réduire efficacement l’hyperglycémie.
Certains types de cancers. Le cancer, c’est 20 % de la mortalité en Europe. On estime qu’environ 35 % des cancers sont attribuables à des facteurs diététiques. L’huile d’olive, riche en éléments anti-oxydants (vitamine E, vitamine A, vitamine K), permet de diminuer les risques de cancer du sein, du colon, de l’utérus, des ovaires, de la prostate.
La mauvaise digestion. L’huile d’olive favorise le transit intestinal, notamment la sécrétion de la bile. Avant de faire bombance, les Anciens conseillaient de siroter une cuillère à soupe d’huile d’olive !
La maladie d’Alzheimer. L’étude du régime méditerranéen a montré que l’huile d’olive dans l’alimentation agirait préventivement contre cette maladie neurologique. Des recherches sont en cours pour apporter des preuves objectives à ce constat. Déjà dans l’Antiquité, les Grecs préconisaient du jus d’olives fraîches dans le traitement des maladies mentales…
Les affections cutanées. Grâce à ses qualités anti-inflammatoires, l’huile d’olive en application locale aide à traiter les brûlures et à cicatriser les plaies. De nombreux produits cosmétiques l’utilisent pour les soins esthétiques (crèmes anti-rides, crèmes hydratantes, masques capillaires, etc.).



Date de création : 14/03/2011 @ 17:05
Dernière modification : 22/03/2011 @ 16:56
Catégorie : Fiches techniques
Page lue 4434 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^